La maladie de la mort

Texte : Librement adapté d’après l’oeuvre de Marguerite Duras
Mise en scène : Katie Mitchell
Durée : 1h

Théâtre des Bouffes du Nord
25 01 2018

Dans un hôtel de bord de mer un homme attend une femme qui doit lui réapprendre à aimer. Un court texte de Marguerite Duras pour une pièce assez fugace. Le décor, très enfermé est en fait un studio de tournage dont les images finales sont diffusées sur la toile supérieure. Tout se tourne sous nos yeux mais on ne voit pas grand chose. Il semble difficile de saisir l’essence des personnages si le spectateur n’est pas placé tout en face de la scène.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s