Le jeu de l’amour et du hasard

Texte : Marivaux
Mise en scène : Catherine Hiegel
Durée : 1h30 env.

Théâtre de la Porte Saint Martin
30 01 2018

Des quiproquos et des situations burlesques pour que tout rentre finalement dans l’ordre, c’est le fatalisme de Marivaux. Les maîtres épousent des gens de leur condition et les valets en font de même. La pièce est mise en scène de manière très classique et repose sur le jeu des grosses têtes d’affiche pour une version plutôt amusante et enlevée du texte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s